Guide d’achat théière japonaise

Gastronomie Française » Cuisine » Guide d’achat théière japonaise
Guide d’achat théière japonaise

Les amateurs de thé sont perfectionnistes en ce qui concerne la qualité de leur breuvage. Ainsi, ils doivent non seulement utiliser la bonne méthode d’infusion, mais surtout utiliser l’équipement adéquat. La théière japonaise est un must have en la matière. Découvrez les éléments essentiels à prendre en compte avant d’acheter une théière japonaise.

Les matériaux de fabrication

mettre un air de japon chez vousAvant d’acheter une théière japonaise, vous devez en priorité vous intéresser au matériau dans lequel cette dernière est fabriquée. En effet, il existe des théières japonaises en :

  • porcelaine ;
  • céramique ;
  • acier inoxydable ;
  • fonte ;
  • verre, etc.

Les théières en fonte sont cependant les plus appréciées, car elles sont solides et conservent la chaleur plus longtemps que celles en céramique ou porcelaine.

D’ailleurs, les théières et bouilloires japonaises traditionnelles étaient conçues dans ce matériau. Si vous voulez commander une théière japonaise en fonte, veillez à choisir un modèle dont l’intérieur est recouvert d’émail. Ce dernier protège la théière de la rouille et ne dégage aucun élément susceptible d’influencer le goût de vos futures préparations.

Enfin, le choix du matériau de fabrication de votre théière peut être influencé par l’utilisation que vous souhaitez en faire. Optez par exemple pour un modèle en porcelaine, si vous comptez l’utiliser rarement, pour impressionner des visiteurs de marques. Autrement, pour une utilisation dans un lieu public, l’acier fera très bien l’affaire.

Les types de théières

En plus du matériau de fabrication, vous devez choisir un modèle de théière japonaise. Il est recommandé d’opter pour un produit que vous pouvez manier facilement. Parmi les styles de théières japonaises les plus répandus, il y a :

  • la théière Tetsubin, qui est la théière japonaise en fonte par excellence,
  • la théière Kyusu, qui sert traditionnellement à infuser du thé vert, et se distingue par son manche formant un angle de 90° avec le bec verseur ;
  • la théière Dobin, qui est généralement conçue en argile ou en porcelaine, et a pour particularité une anse en bambou, en rotin ou en plastique, fixée sur le haut à l’aide de crochets.

Ces différents modèles se distinguent les uns des autres, par les couleurs et dessins dont ils sont revêtus.

Les autres caractéristiques importantes

Dans le choix d’une théière japonaise, les critères suivants sont aussi importants.

  • La taille : elle est déterminée par la contenance qui varie de 0.5 litres à 5 litres. 
  • L’anse ou le manche : ils peuvent être situés sur le côté, à l’arrière ou sur le dessus. Choisissez en fonction de la facilité de maniement.  
  • Le couvercle : il doit comporter un petit trou d’aération, mais doit s’adapter et se refermer correctement pour éviter que les saveurs, la vapeur et les arômes du thé s’échappent. 
  • Le filtre : présent ou pas, amovible ou non, il permet de retenir et retirer les feuilles de thé usagées. 
  • Le bec verseur : il doit être en bon état pour éviter les salissures au cours du service du thé. 

En dernier lieu, vous devez comparer les prix. Ceux-ci varient en fonction de la taille et de la qualité de la théière. Les prix minimum se situent entre 50 et 200 euros. Toutefois, certains modèles traditionnels dont ceux faits main peuvent coûter plusieurs milliers d’euros.

Vous savez désormais sur quels éléments baser votre choix de théière japonaise, pour réaliser et déguster un thé savoureux.

fdgfgfdg dgsd